Organisation de la formation

Programme de la formation, calendrier, débouchés et conditions d’admission

Depuis sa création en 1999 par le professeur Francis Balle, le Master (initialement DESS) Communication et Multimédia forme des professionnels de haut niveau ayant vocation à occuper des postes d’encadrement des systèmes multimédia et internet auprès d’institutions publiques, d’entreprises, de médias, d’agences de communication ou d’annonceurs. A Francis Balle, a succédé en 2008 à la direction du master Josiane Jouët, puis en 2015 Cécile Méadel.

Sa réputation est due à ses nombreux points forts :

  • les cours théoriques et leur qualité différencient le master des autres formations professionnelles car ces derniers sont quasi absents des masters concurrents qu’il s’agisse des universités ou des écoles de commerce ;
  • l’adaptation continue de la formation aux évolutions du numérique ;
  • l’apprentissage ou contrat de professionnalisation qui, cas rare, en particulier à l’université, concerne quasiment tous les étudiants et leur donne donc une expérience professionnelle très solide ;
  • le projet thématique conduit en petites équipes.

– Communication des organisations
– Droit et économie du numérique
– Stratégies et conseil multimédia
– Médias numériques : usages et audiences
– Marketing et cybermarketing
– Anglais spécialisé

– Gestion de projets
– Innovations sociotechniques
– Interfaces numériques
– Marketing et visibilité en ligne
– Médias sociaux
– Technologies mobiles
– Technologies multimédias
– Systèmes de gestion de contenus

Calendrier

1e semestre : octobre 2016 à mi-janvier 2017
2e semestre : mi-janvier 2017 à mi-avril 2017

Rythme d’alternance : 2 jours à l’université, 3 jours en entreprise

Examens écrits : janvier et mai 2017
Soutenance du projet thématique : septembre 2017

Soucieux de la réussite de ses « comultistes », le jury d’admission opère une sélection rigoureuse à l’entrée du master : moins de 10% des candidatures sont retenues. Cette sélection est indispensable car garante du sérieux et du professionnalisme des étudiants qui ont la chance d’intégrer une formation reconnue et ouverte sur le monde de l’entreprise à travers l’alternance.

Les projets professionnels

Conception et réalisation d’un projet multimédia sur un sujet choisi en accord avec l’entreprise commanditaire ou sur un sujet à l’initiative d’une équipe d’étudiants. Ce projet est encadré par des professionnels (entrepreneurs, directeurs de projets dans des entreprises, des organisations publiques ou parapubliques, des ONG…) et l’enseignant professionnel responsable du projet thématique. Ce projet, présenté après l’apprentissage ou le stage en entreprise, fait l’objet d’une soutenance devant un jury composé de professionnels enseignant dans le master au mois de septembre.

Les débouchés

  • Chef de projets multimédia
  • Responsable de gestion de sites web ou mobiles
  • Webmestre éditorial
  • Chargé de communication
  • Concepteur de stratégies de communication sur le web et les médias sociaux
  • Consultant en communication
  • Responsable marketing
  • Spécialiste e-business
  • Marketing-entrepreunarial et marketing social
  • Créateur multimédia
  • Rédacteur web

Les conditions d'admission

Le master se déroule

  • en deux années pour les étudiants entrés en M1 en 2017 ;
  • en une année pour les étudiants qui postulent en 2017 à un M2.

Le master est ouvert :

  • Aux candidats titulaires d’un L3 ou d’un M1
  • Aux candidats titulaires d’un diplôme de niveau au moins équivalent
    ou au bénéfice de la validation d’un niveau reconnu équivalent ou
    d’acquis liés à l’expérience professionnelle et aux travaux personnels
    des candidats.
    Sont pris en considération les diplômes obtenus, les conditions de
    leur obtention, les expériences personnelles et les stages effectués en particulier dans les entreprises du monde de l’information et la communication.

Il est possible de postuler en M1 ou directement en M2 dès lors que l’on dispose des titres nécessaires.

Le master délivre également son diplôme en VAE.

L’autorisation d’inscription est accordée par le Président de l’Université,
sur proposition du responsable de la formation, après examen du
dossier
 déposé par l’étudiant complété éventuellement par un entretien.